Le programme scientifique est structuré autour de onze thèmes :

Th1 : Graphes, algorithmique à garantie de performance
Th2 : Approches polyédrales
Th3 : Programmation stochastique, optimisation robuste, optimisation en ligne, files d’attente et simulation, apprentissage et méthodes statistiques
Th4 : Optimisation non-linéaire
Th5 : Heuristiques et méta-heuristiques
Th6 : Théorie de la décision, théorie des jeux, du vote et optimisation multicritère
Th7 : Programmation par contraintes et intelligence artificielle
Th8 : Optimisation de réseaux, flots et applications télécom
Th9 : Ordonnancement, planification et gestion de la production
Th10 : Logistique, localisation, transport et contrôle aérien
Th11 : Algorithmes distribués, multi-agents et calcul parallèle

Sessions spéciales :

 

Track GT2L

Un prix récompensant le meilleur article de ce track sera décerné à l’occasion du dixième anniversaire du GT2L. Les contributeurs de ces sessions sont invités à soumettre leurs articles long dans le numéro spécial de « Jounal on Vehicle Routing Algorithms ». Plus de détails sur la page Publications.

    1. Tournées de véhicules électriques
      Responsables : JE. Mendoza, A. Oulamara et J. Puchinger

      Les véhicules hybrides ou électriques sont en fort essor pour réduire la dépendance au pétrole et les émissions de gaz à effet de serre. Aussi, incitées par les gouvernements de nombreux pays à travers différentes mesures anti-pollution, de plus en plus d’entreprises d’entreprises de transport et de service investissent dans l’achat de tels véhicules. Leur utilisation massive reste cependant freinée par des contraintes technologiques (autonomie limitée, rareté des stations de recharge, temps de recharge élevés, …). Ceci fait ainsi apparaitre une nouvelle famille de problèmes de tournées de véhicules appelés e-VRPs. Cette session est dédiée aux travaux de recherche proposant des avancées récentes concernant de nouveaux modèles et algorithmes pour résoudre les e-VRPs, ainsi qu’à des études de cas réels dans ce domaine  (optimisation de tournées de véhicules électriques ou hybrides, optimisation d’énergie, optimisation des emplacements de bornes de recharge, etc.)

    2. Mobilités urbaines
      Responsables : D. Cattaruzza, M.J. Huguet et C. Prodhon

      La part de la population vivant en milieu urbain croît chaque année. Ce phénomène, associé aux nouveaux style de vie et de consommation engendre un nombre élevé de déplacements urbains, aussi bien personnels (vers les lieux de travail, loisirs, et activités sportives) que de marchandises (approvisionnement de magasins, boutiques et particuliers) contribue également à la saturation des réseaux de transport. Ainsi se développent de nouvelles pratiques, tels que le partage de véhicules, le co-voiturage, les taxis autonomes, les livraisons par drones ou d’autres initiatives. Cette session est consacrée aux modèles et méthodes d’optimisation relatives à ces nouveaux modes de transport.

    3. Problèmes intégrés de transport et gestion des stocks
      Responsables : N. Absi et N. Jozefowiez

      Depuis les années 1980, les stratégies d’approvisionnement dans les chaînes logistiques sont un sujet de recherche majeur. L’implication des fournisseurs dans la gestion des stocks et la planification des transports, offre un levier d’optimisation important. Le problème mathématique qui intègre ces décisions est connu sous le nom d’Inventory Routing Problem (IRP). Cette session vise à rassembler les derniers travaux de recherche concernant cette problématique, en incluant les cas multi-période et multi-échelon entre-autres.

    4. Gestion intégrée de la production et du transport
      Responsables : J.C. Billaut et Ph. Lacomme

      Les problèmes d’ordonnancement et de tournées de véhicules sont des problèmes généralement difficiles à résoudre. Mais s’ils sont très étudiés dans la littérature de manière séparée, la version intégrée est plus récente. Elle se rencontre par exemple lorsque les produits réalisés ont une durée de vie périssable et qu’ils doivent être acheminés au client dans les meilleurs délais, ou lorsque le stockage des produits finis est très limité, etc. La résultante de l’intégration de ces problèmes conduit bien évidemment à des problèmes encore plus difficiles à résoudre, pour lesquels bien souvent les relaxations habituelles conduisent encore à des problèmes difficiles. Toute problématique relevant de ce type d’intégration peut être abordée dans cette session.

    5. Logistique collaborative et mutualisation des ressources
      Responsables : H. Chen, M.A. Manier et A. Moukrim

      La logistique collaborative représente un moyen  efficace de consolider davantage les flux logistiques, et ceci au-delà de ce que peuvent apporter des plateformes logistiques en ville. Il s’agit d’une gestion globale de l’information et des flux de marchandises, afin de permettre à  plusieurs chargeurs ou transporteurs par exemple de regrouper, partager ou d’échanger de leurs demandes de transport. Plus généralement,  la logistique collaborative doit permettre d’opter pour les bonnes stratégies en matière d’achat de matières premières, de cadence de production mais aussi de transport, afin de réduire les coûts et d’augmenter les taux de remplissage de véhicules. Cette session est dédiée à l’échange des idées et des résultats tant sur l’étude théorique que sur l’application de la logistique collaborative, particulièrement dans la distribution urbaine. Les contributions théoriques et les études de cas d’applications réelles sont les bienvenues.

    6. Méthodes exactes pour les problèmes de transport
      Responsables : M. Afsar, S. Ulrich Ngueveu et R. Wolfler Calvo

      Cette session est consacrée aux algorithmes exacts pour résoudre les problèmes classiques de tournées de véhicules et de leurs variantes.

    7. Problèmes de tournées de véhicules avec données incertaines
      Responsables: V. Borodin et N. Labadie

      Cette session est dédiée aux problèmes de tournées de véhicules en présence de données incertaines. Ceci inclus problèmes de type stochastiques, mais également dynamique et en temps-réels.  Cette catégorie de problèmes est d’une grande pertinence du point de vue pratique. En effet, dans la majorité des applications réelles, les données sont souvent peu précises au moment de la conception des plans de transport. Par exemple, les demandes ne sont souvent pas connues avec exactitude et les durées de trajets sont variables en fonction de l’état du trafic… Le but de cette session est de regrouper les dernières avancées dans ce domaine de recherche que cela soit en termes de modèles ou de méthodes de résolution. Les contributions théoriques et les études de cas d’applications réelles sont les bienvenues.

    8. Problèmes «riches» de tournées de véhicules
      Responsables : C. Prins et F. Semet

      Les différentes applications pratiques des problèmes de tournées de véhicules ont enrichi le problème classique en amenant leurs contraintes spécifiques. Ces contraintes, souvent appelées attributs, ont pour but de mieux représenter les besoins spécifiques liés à la réalité. Les problèmes de tournées de véhicules dits riches, peuvent inclure une combinaison de plusieurs attributs, y compris multi-dépôts, multi-marchandises, flotte hétérogène de véhicules, exigences des clients (fenêtres de temps, distribution partagée, etc…), capacité multi-dimensionnelle, compatibilité produit-véhicule et/ou dépôt. La « richesse » en attributs mène à des méthodes générales inefficaces. La résolution efficace de ces problèmes est devenue un enjeu méthodologique et attire de plus en plus d’attention des chercheurs. La session est donc dédiée aux travaux qui traitent les problèmes riches de tournées de véhicules, ainsi que leur modélisation et solution.

    9. Conception et Planification de Réseaux Logistiques
      Responsables : F. Lehuede et E. Pinson

      Cette session vise à réunir les travaux en recherche opérationnelle portant, de manière générale, sur la conception et planification de réseaux logistiques et de transport, et plus particulièrement sur :

      • la conception des composantes d’un réseau logistique (plateformes, liens) ;
      • la planification des moyens à mettre en œuvre sur un tel réseau ;
      • l’optimisation de l’acheminement des flux ;
      • les problématiques de conception et planification des points d’interconnexion ;
      • les problèmes de tournées de collecte et livraison avec cross-docks ;

 

  1. Intermodalité et/ou multimodalité dans les problèmes de transport
    Responsables : H. Manier et P. Canalda

    La réalisation d’une demande de transport peut-être vue non plus comme un simple maillon d’une tournée, mais comme une coordination de plusieurs tournées. Cette problématique, qui peut se décliner aussi bien pour le transport de personnes que de marchandises, se traduit par l’élaboration de tournées multimodales ou intermodales avec la gestion et la localisation des pôles d’échanges, de tournées multi-échelons où les marchandises sont stockées dans les satellites de façon très temporaires, de la synchronisation entre ces tournées. Ainsi sur une zone géographiquement restreinte, il est possible de définir une offre globale de transport de personnes et/ou de marchandises. Il est également intéressant d’étudier comment les nouvelles technologies, notamment l’internet des objets (IoT), apportent leur contribution à ces types de problèmes, comme sur les aspects de traçabilité par exemple.

 

Transport ferroviaire

Responsables : R. Chevrier, P. Pellegrini

Le transport ferroviaire a donné lieu à de très nombreuses applications en Recherche Opérationnelle. Ce mode de transport est actuellement en pleine évolution, et est appelé à croître dans les prochaines années, notamment pour répondre à des besoins de mobilité accrue et pour des raisons environnementales et de développement durable. Ces évolutions font émerger de nombreux problèmes auxquels la Recherche Opérationnelle peut apporter des solutions. L’objectif de cette session est de présenter les résultats obtenus par les recherches menées sur des problèmes liés au transport ferroviaire, mais aussi de montrer l’apport possible de la Recherche Opérationnelle pour des problématiques émergentes.

 

Julia et JuMP en recherche opérationnelle

Responsable : X. Gandibleux

Julia est un jeune langage de programmation à hautes performances et destiné au calcul scientifique. Distribué en open source et multi-plateformes, il se présente comme langage de prédilection pour adresser les besoins rencontrés en optimisation lors d’une production logicielle. On trouve des structurations de communautés de contributeurs et d’utilisateurs du langage par grappes de domaines, comme en témoigne par exemple JuliaOpt (Optimization packages for the Julia language). JuMP (Julia for Mathematical Programming) est quant à lui un langage de modélisation algébrique construit sur Julia, conçu pour appeler les principaux solveurs open source et commerciaux. Cette session a pour objectif de présenter les travaux récents en recherche opérationnelle mis en œuvre en Julia et faisant possiblement usage de JuMP. La présentation de solveurs open sources construits sur ces deux langages sont particulièrement bienvenus. La session sera un moment privilégié pour évoquer différents retours d’expériences sur ce thème.

 

La recherche opérationnelle pour les Smart cities

Responsables : A. C. Santos et C. Duhamel

L’explosion démographique des dernières décennies et l’afflux croissant vers les villes a eu pour conséquence une urbanisation rapide et souvent hors de contrôle. Cette source forte d’inégalité socio-économique pour les nouveaux arrivants et les déséquilibres induits ont aussi des conséquences environnementales. La ville intelligente (smart city) est donc la mise en place de gouvernance participative intégrant les citoyens, les entreprises et les administrations de manière à proposer des services conciliant les aspects sociaux, économiques et écologiques. Ils visent par exemple à développer la mobilité, l’économie partagée, l’éco-urbanisme et la participation citoyenne. Cette session spéciale sera dédiée aux problèmes d’optimisation combinatoire et de recherche opérationnelle dans le contexte thématique des smart cities qui contribuent à améliorer ses services, utiliser les outils TIC pour l’inclusion, l’intégration et la démocratisation de l’espace citoyen, aider à l’évolution des infrastructures et services et intégrer/traiter des données massives pour rendre l’information accessible, entre autres.

 

Planification de la Production et Lot-Sizing

Responsables : N. Absi et S. Kedad-Sidhoum

Cette session organisée par le groupe de travail P2LS du GDR-RO porte sur les avancées récentes en résolution de problèmes de lot-sizing et en planification de la production. Ces avancées peuvent concerner de nouvelles approches pour des problèmes classiques ou encore la présentation de nouveaux problèmes. Ces derniers peuvent en particulier émerger quand de nouvelles contraintes pratiques sont intégrées (énergétiques, financières…). Des contributions présentant des problèmes intégrés et/ou pratiques sont également les bienvenues.

 

GOTHA Group: Scheduling

This track aims to present recent works related to scheduling theory and its real and industrial applications. It will be organized based on the following three sessions :

  1. GTSS1 : Exact methods for scheduling problems
    Responsable : D. Rivreau

    For several decades, the scheduling problems have constituted a privileged topic. Motivated by their industrial applications, several research teams studied these problems and proposed various models and resolution approaches. The aim of this special session is to present recent advances on exact methods for scheduling problems. Topics of interest include, but are not limited to, the following topics :

    • Scheduling theory
    • Branch and bound, Branch and cut approaches
    • Column generation and other decomposition methods
    • Constraint programming
  2. GTSS2 : Heuristics and approximation algorithms for scheduling problems
    Responsable : I. Kacem

    For several decades, the scheduling problems have constituted a privileged topic. Motivated by their industrial applications, several research teams studied these problems and proposed various models and resolution approaches. The aim of this special session is to present the recent heuristics and approximation algorithms in this field. Theoretical and practical works can both be submitted. Both works with applicative or theoretical aspects are encouraged. Topics of interest include, but are not limited to, the following topics :

    • Approximation algorithms and schemes applied to solve scheduling problems
    • Heuristic and metaheuristic approaches
    • Polynomial approximation
    • Worst case analysis of heuristics
  3. GTSS3 : Industrial scheduling
    Responsable : A. Jouglet

    For several decades, the scheduling problems have constituted a privileged topic. Motivated by their industrial applications, several research teams studied these problems and proposed various models and resolution approaches. The aim of this special session is to focus on actual and recent applications of scheduling in industry. Topics of interest include, but are not limited to, the following topics :

    • Production systems
    • Warehouse systems
    • Distribution systems

 

Recherche Opérationnelle et Santé

Responsables : T. Garaix et Y. Kergosien

Les problématiques de la RO et d’aide à la décision en santé sont souvent complexes à aborder dû à la spécificité du milieu (économique, fortement aléatoire, sensible, etc.). Cette thématique toujours émergente en France n’est pas seulement source de problèmes originaux mais nécessite aussi des manières spécifiques et techniques pour les résoudre. Cette session vise à regrouper les dernières contributions, réflexions et méthodes innovantes sur ce thème. Les problématiques de la RO en santé étant très vaste (gestion et logistique hospitalière, personnel médical, HAD, réseau de santé, politiques de santé, etc.), les participants sont invités à partager leurs expériences et résultats.

 

Advances in Mixed-Integer Programming for Network Optimization

Responsable : D. Papadimitriou

This session aims at sharing and cross-fertilizing on recent advances in mixed-integer optimization (including modeling, programming, computational methods) resulting from the recent evolutions of communication networks. These involve problems such as design, location, assignment/allocation, partitioning, flow and circulation, routing, embedding, protection/surveillance, reliability/survivability, etc. and their various combinations. Particular focus will be put on papers that propose generic methods, techniques and algorithms (e.g., decomposition, cut generation, automated analysis of model structure) that can be applied on large scale instances, that can be generalized to multiple classes of network optimization problems and/or that are justified by a mathematical and/or computational model together with their implications in terms of resolution methods and techniques.

 

Approches polyédrales, formulations étendues et décomposition en programmation entière

Responsables : I. Diarrassouba, R. Mahjoub

Cette session vise à regrouper les travaux récents réalisés en Optimisation Combinatoire et s’appuyant particulièrement sur les approches polyédrales et la programmation mathématique. Les thèmes concernés incluent (liste non exhaustive) : les polyèdres combinatoires, les méthodes de coupes, les méthodes de génération de colonnes, les formulations étendues, la dualité entière, la programmation linéaire et non linéaire mixte, les algorithmes de Branch & Bound, les algorithmes de Branch & Cut.

 

Partitionnement de graphe

Responsables : A. Knippel et V. H. Nguyen

Les problèmes de partitionnement de graphe ou de clustering sont présents sous diverses variantes dans de nombreux domaines : conception de réseaux, classification, systèmes complexes, calcul haute performance, électronique, physique statistique… Les solutions proposées sont également très diverses et peuvent faire intervenir des méthodes exactes ou approchées : programmation mathématique, optimisation multi-niveaux, heuristiques, metaheuristiques… Le but de cette session est d’offrir une occasion de discuter des avancées récentes pour les problèmes de partitionnement de graphe et de clustering. Les travaux qui concernent une nouvelle application ou une nouvelle variante de partitionnement de graphe sont particulièrement bienvenues, ainsi que les travaux sur des nouvelles formulations ou algorithmes, ou les analyses pour les solutions exactes ou approchées.

 

Contraintes et Recherche Opérationnelle

Responsables : M-J. Huguet, X. Lorca et A. Malapert

Le groupe « Contraintes et Recherche Opérationnelle » organise une session consacrée aux liens entre la programmation par contraintes, et la recherche opérationnelle ainsi que leurs interactions plus large avec l’informatique décisionnelle (de la fouille de données à l’apprentissage). De manière non exhaustive, cette session pourra aborder les thèmes de la modélisation, des contraintes globales, des méthodes hybrides PPC et RO, de l’acquisition de contraintes / modèles, et des outils.

 

Sessions proposées par le GT META

  1. Application des métaheuristiques dans le contexte de l’industrie du futur
    Responsables : L. Deroussi, P. Siarry, E.-G. Talbi

    Historiquement, le monde industriel a toujours été un pourvoyeur de problèmes d’optimisation difficile. Aujourd’hui encore, de par la taille des instances à considérer et la prise en compte de contraintes additionnelles, les problèmes industriels constituent souvent des challenges intéressants pour les chercheurs opérationnels. Ceci est encore plus vrai avec l’avènement de la quatrième révolution industrielle : l’usine 4.0. Le fait de porter notre attention sur des systèmes toujours plus connectés, réactifs et flexibles continuera à faire émerger dans les années à venir de nouveaux problèmes à résoudre. Dans ce contexte, les métaheuristiques sont des méthodes qui permettent généralement d’atteindre de bonnes solutions en un temps raisonnable. L’objectif de cette session est de dresser un panorama sur les problèmes industriels actuels, et la façon dont les métaheuristiques sont appliquées pour les résoudre.

  2. Conception d’approches de résolution innovantes à base de métaheuristiques
    Responsables : L. Deroussi, P. Siarry, E.-G. Talbi

    Les métaheuristiques sont une famille de méthodes apparues au début des années 80, et qui permettent depuis plus de 30 ans d’apporter des réponses efficaces pour des problèmes d’optimisation difficile. Si de nouvelles métaheuristiques continuent régulièrement de voir le jour, les véritables innovations résident aujourd’hui davantage dans la façon de mieux adapter la méthode au problème étudié. Cette adaptation peut être prédictive, en combinant plusieurs méthodes d’optimisation ensemble, ou proactive, en utilisant des informations passées pour mieux orienter la recherche future.
    L’objectif de cette session est de faire le point sur les innovations apportées en matière de méthodes de résolution à base de métaheuristiques. Nous nous intéressons plus particulièrement (sans nous limiter) à trois catégories d’innovations :

    • la proposition de nouvelles métaheuristiques ou de nouveaux composants pour une métaheuristique existante ;
    • de nouvelles techniques d’hybridation entre une métaheuristique et d’autres méthodes d’optimisation ou entre une métaheuristique et des méthodes d’évaluation des performances ;
    • la proposition de techniques permettant d’adapter la méthode au problème étudié en cours de recherche.

    Dans ce contexte, les métaheuristiques sont des méthodes qui permettent généralement d’atteindre de bonnes solutions en un temps raisonnable.
    L’objectif de cette session est de dresser un panorama sur les innovations apportées en matière de méthodes de résolution à base de métaheuristiques.

 

Session proposée par le groupe Bermudes

Responsables : C. Bloch, D. Lemoine, S. Norre

On assiste ainsi depuis plusieurs années à un début de transition des entreprises vers le numérique : une mutation profonde que l’on retrouve souvent sous le concept de « l’industrie du futur », qui définit l’entreprise comme devant être connectée, réactive aux besoins clients et respectueuse de l’environnement et des travailleurs. Alliant ceci au réchauffement climatique et les perspectives de raréfaction de la ressource, cette transformation ouvre un vaste champ à l’optimisation des consommations énergétiques puisque cette dernière en devient l’un des objectifs majeurs. Aussi, dans cette session organisée par le groupe de travail BERMUDES du GDRMACS et du GDR-RO, nous nous intéressons à la prise en compte de ces aspects en termes de modélisation, résolution (exacte ou approchée) tant au niveau académique qu’au niveau industriel.

 

Optimisation polynomiale en variables mixtes-entières

Responsable : S. Elloumi

Après de nombreux progrès dans le domaine de l’optimisation quadratique, plusieurs travaux s’intéressent à l’optimisation des polynômes avec des variables entières ou réelles et avec ou sans contraintes. Des applications sont répertoriées et des instances de benchmark sont mises à disposition des chercheurs. Cette session vise à présenter les développements récents dans ce domaine qui regroupe des intérêts des deux communautés d’optimisation discrète et continue.

eft: 30px;/div> 30px;!--srsgnne--> 30px;footif> 30px30px"> 30px;!--s buffon C--> 30pxx">x;!--s.nsio_sorig.o();C--> ;!--sro la cg bains p--> ;/anen>;!--s/.anenp--> ;/div>;!--s.erne pid-->

uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/09/Logo_Hnsdiasyc-2-150x52.pngspont="Hnsdiasyc"n, dth="130"ihnight="100"i/abfa: ;a href="http://www.cnrs.fr/" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/09/cnrs-70x70.pngspont="cnrs"n, dth="50"ihnight="50"i/abfa: ;a href="http://www.utc.fr/" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/09/logo_utc-150x75.jpgspont="utc"n, dth="130"ihnight="110"i/a uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/09/gd do-150x69.pngspont="gd do"n, dth="100"ihnight="80"i/abfa: ;a href="http://www.witdef.tra/erne pi/lreex.htm" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/09/witdef-150x89.jpgspont="witdef"n, dth="100"ihnight="80"i/abfa: ;a href="https://www.hds.utc.fr/labex-ms2t-484/" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/09/Logo-Labex-Ms2t-150dpi-250x140.jpgspont="labex ms2t"n, dth="130"ihnight="110"i/a uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/09/PIA-150x150.gifspont="PIA"n, dth="70"ihnight="65"i/a uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/09/omparu e-70x70.gifspont="omparu e"n, dth="50"ihnight="50"i/abfa: ;a href="http://www.e :o and soc.erm" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/09/logo-e :o .jpgspont="e :o and soc"n, dth="120"ihnight="95"/abfa: ;a href="http://www.es uvera.fr/" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/09/logo_es uvera.jpgspont="es uvera"n, dth="120"i/abfa: ;a href="http://www.opred.e /" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/09/opred_logo.pngspont="opred"n, dth="120"i/abfa: ;a href="http://www.ires à de- flux d.alfi.da peide.fr" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/11/lab.pngspont="amis peid"n, dth="120"i/abfa: ;a href="http://www.cosytec.erm" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/11/logo_cosytec_lcrge-300x89.pngspont="cosytec"n, dth="120"i/abfa: ;a href="http://www.eng e.erm" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/11/eng e-logo.jpgspont="eng e"n, dth="120"i/abfa: ;a href="http://www.hns leis.e /" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/11/CEF_logo-150x48.pngspont="hears"n, dth="120"i/abfa: ;a href="http://www.ibm.erm/s mé dc /us/en/" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/11/ibmm.jpgspont="ibm"n, dth="65"i/a uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/11/peinra.jpgspont="ibm"n, dth="120"i/abfa: ;a href="http://www.schnestiq-e’opec.erm/" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/12/schnestiq_1-300x206.jpgspont="ibm"n, dth="120"i/abfa: ;a href="http://www.irère de 24.fr/" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/12/logo_irère de 24_800x115-300x43.pngspont="irère de 25"n, dth="120"i/abfa: ;a href="http://www.amtdeus.erm/web/amtdeus/fr_FR-FR/Amtdeus-Home/1259071476599-Poge-AMAD_HomePpal" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2015/12/logo-AMADEUS-150x150.jpgspont="AMADEUS"n, dth="120"i/abfa: ;a href="http://www. and socb ybr.erm" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2016/01/ and soc-150x23.pngspont=" and soc"n, dth="200"i/abfa: ;a href="http://www.a-eis.erm/" otcrget="_bn ekronimgesorig="sp/p> uicverize-trmabn leswp-ifoge-131" src="/wp-erne pi/u coads/2016/01/LOGO-A-SIS-150x55.jpgspont="A-SIS"n, dth="200"i/abfa: --> ;/div> 30px;footif sorig="erne pi-Elle" ro e="erne piElle"> 30pxx"
px30px">& bpy; px30px"> px30px">;a href="http://witdef2018.labe dcc.fr/wp/" tit e="Ritdef 2018">Ritdef 2018bfa: | px30px"> px30px">;a href="http://www.univ-ubs.fr/" tit e="UNIVERSITÉ BRETAGNE SUD"> UNIVERSITÉ BRETAGNE SUDbfa: px30px"> 30px;/footif>
;!--s.wrapd-->